EDITO

inacceptables !

par Jacky Detail secrétaire de l’USR-CGT 52

Les propositions de Macron et du gouvernement Edouard Philippe sont inacceptables !

Le président de la République et son gouvernement entendent imposer les vieilles recettes de l’austérité, de la précarité, en faisant la part belle à la finance, au patronat, aux actionnaires, aux plus riches dans une Europe ultra-libérale destructrice des services publics, des droits des salariés. Pour les plus riches et les patrons, c’est suppression de l’ISF, baisse de l’impôt sur les sociétés, Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE), etc.

C’est haro sur les salariés, les chômeurs, les retraités

Amplification des effets néfastes de la loi travail, casse du code du travail, réforme du financement des assurances maladie, chômage, augmentation de la CSG, rien sur l’augmentation des salaires, des retraites, des minimas sociaux, suppression de fonctionnaires, privatisation des services publics, fermetures d’hôpitaux, d’écoles...

Tous ensemble actifs, retraités, sans emplois, faisons barrage au plan et aux ordonnances Macron.

Exigeons :

  1. -L’abrogation de la loi travail,

  2. -Un code du travail du 21 ème siècle,

  3. -Le SMIC et le minimum de pension à 1800 euros bruts,

  4. -Le maintien et le développement d’une protection sociale de haut-niveau pour tous.

  5. -Le maintien et développement de nos services publics de proximité, écoles, hôpitaux, transports, La Poste, EDF, perceptions, mairies, etc,

  6. -La perte d’autonomie financée dans le cadre de la sécurité sociale

La CGT-Retraités appelle à prendre toutes les dispositions pour assurer le succès des actions du 12 septembre, journée interprofessionnelle contre la loi travail, et du 28 septembre à l’appel des 9 organisations de retraités contre l’augmentation de la CSG, pour le pouvoir d’achat des pensions.

Non au plan et aux ordonnances Macron. On ne lâche rien !

Tous ensemble actifs, sans emplois, retraités, on se mobilise. 

Deux dates à retenir :

12 septembre contre la loi travail

28 septembre contre l’augmentation de la CSG, pour le pouvoir d’achat des pensions.

Jacky Detail