Rolampont, c’est... non !

Déclaration du syndicat CGT des retraités de Chaumont

Hôpitaux centre et sud Haute-Marne : après la décision, des questions...

Concernant l'offre de soins hospitaliers centre et sud du département, l'Agence régionale de santé vient de confirmer le plan que le ministre Véran avait annoncé un an plus tôt. La belle affaire !

Notre syndicat se réjouit évidemment du fait que le projet délirant de Rolampont n'ait pas été retenu et que, cette fois-ci, les urgences soient maintenues 24 heures sur 24 à Langres. Il faut y voir, sans aucun doute, le résultat des puissantes manifestations menées par les habitants du secteur de Langres.

Notre syndicat est également satisfait d'apprendre que Langres et Chaumont devraient bénéficier d'hôpitaux neufs.

Il rappelle cependant qu'il n'est pas d'accord avec la décision de créer un plateau technique unique à Chaumont (dont la gestion sera, de plus, concédée au privé). Il se prononce toujours pour le maintien de pôles chirurgicaux publics sur les deux sites.

Il met en garde également contre l'idée reçue qui voudrait qu'un hôpital neuf soit plus attractif et opérationnel. Tant que l'Etat ne donnera pas les moyens d’affecter le personnel nécessaire dans les établissements, ceux-ci seront irrémédiablement voués au déclin.

Il s'interroge enfin sur la gestion de ce dossier. Fallait-il un an pour en arriver là ? Et quelles sont les raisons pour lesquelles l'Etat a laissé se développer un projet jouant sur les animosités, les divisions, opposant les secteurs de Langres et de Chaumont ? En quoi était-il utile de favoriser (voire peut-être d’encourager) les attaques contre les maires des deux villes, créant une atmosphère nuisible, ou en tout cas peu propice au nécessaire rassemblement pour sauvegarder et développer le service public de santé dans un département en pleine souffrance.

Chaumont le 17 décembre 2022

Syndicat CGT des retraités de Chaumont