la une      actualités       syndicat     dossiers     international     savoir     liens

Communiqué de Presse

Marché de Chaumont : traitement inéquitable entre les paysans et producteurs locaux et la grande distribution

L’interdiction des marchés couverts ou non par la préfète de Haute-Marne est incompréhensible. Elle va être catastrophique sur un plan économique et social pour les producteurs agricoles et les commerçants locaux (viande, volailles, légumes, fromage) et pour le département qui se porte déjà bien mal.

En effet, cette décision ne fait que renforcer le traitement inéquitable entre les paysans et producteurs locaux vendant leurs produits en direct et la grande distribution qui continue d’ouvrir les supermarchés en milieu fermé.

Certes, des règles doivent être respectées pour assurer la distribution dans de bonnes conditions : limiter le nombre d’accès, respecter la distance de sécurité. Mais justement, ces règles étaient scrupuleusement respectées comme nous l’avons noté dans notre journal  : samedi 21 mars, tout y était bien organisé. On ne s'y côtoyait pas à moins d'un mètre. Les commerçants respectaient scrupuleusement les consignes d'hygiène. Certains étals proposaient même du gel hydroalcoolique. On y était plus en sécurité que dans les grandes surfaces où tout le monde se presse.

Nous pensions qu’en cette période de crise sanitaire où de nombreux scientifiques s’interrogent sur l’apparition de catastrophes climatiques, écologiques et sanitaires en relation avec les conséquences de la mondialisation néo-libérale, ne serait-il pas prioritaire de favoriser de nouvelles formes de production et de distribution ? Hier le gouvernement prend une série d’ordonnances pour faire retourner au travail les salariés sans dépistage et sans masque. Aujourd’hui, cette décision favorable à la grande distribution montre à l’évidence que le choix de l’Etat s’est porté sur le profit plutôt que sur la santé des  Français...

Nous demandons à madame la préfète de Haute-Marne et à madame le maire de Chaumont que le marché de Chaumont soit ouvert à nouveau en respectant, bien sûr, les conditions fixées par la loi.

Chaumont le 28 mars 2020

Syndicat CGT des retraités de Chaumont