la une       actualités       syndicat       dossiers       international      sa voir      liens

boycott du tri  

Réunion publique au Cavalier

ON continue !


Un peu moins de monde à l’espace rencontre du Cavalier pour la seconde réunion publique consacrée à notre campagne de «désobéissance civique»

Moins de monde, mais autant de détermination, de ras-le-bol. Pourtant le SDED avait redoublé d’efforts pour tenter de décourager les citoyens. Le boycott est irresponsable ! Un droit de réponse qui ressemble à un droit de mensonge, ritournelle reprise par Jean-Marc Fèvre, maire de Flammerécourt près de  Brachay (!) à, qui paraît-il, on prédit un bel avenir (à Fèvre pas à Brachay !) dans les ordures ménagères. Et, plus curieusement l’association Tournesols qui après un long silence se fend d’un communiqué le jour de notre réunion, éreinte la politique du SDED et appelle la population... à ne rien faire.

Cette phrase “Une mesure imbécile et contreproductive ne se combat pas en faisant pire”. est une provocation inadmissible. Entre nous, qu’y-a-t-il de pire que trente licenciements ? Il paraît que les dirigeants de Tournesols sont d’anciens syndicalistes...

Mais revenons à notre débat. Philippe Meunier a posé la question qui fâche : « Le SDED est-il vraiment compétent ? » (voir ci contre)

On peut ajouter : est-il honnête ? On peut en douter lorsqu’on lit la première phrase de leur profession de fois figurant en exergue sur le site : « Le SDED 52 a la compétence traitement des déchets ménagers par le centre de valorisation énergétique et le centre de tri sélectif ».  Bazarder ses compétences de service public au plus offrant cela s’appelle de la privatisation, du mercantilisme. Rien à voir avec le service public. Au SDED, il y a ce qu’on écrit et ce qu’on fait réellement. Le mensonge comme mode de gouvernance. Cela a beau être dans l’air du temps, on a le droit de ne pas s’y habituer et de désobéir...

Deux faits marquants lors de cette soirée. Au delà de la volonté de poursuivre l’action de désobéissance civique, l’idée d’interpeller les élus locaux et prioritairement ceux de Chaumont a été évoquée. D’autre part une nouvelle proposition semble avoir recueilli l’assentiment des participants : si les sacs jaunes qui contiennent des cartons ne sont pas ramassés nous irons les déposer devant le bâtiment du SDED ou place de la Mairie. A suivre.

Le second fait marquant est l’incursion sympathique de l’association «Vous en avez marre ? » C’est maintenant». Un Collectif citoyen qui veut dire STOP aux multiples attaques de l’exécutif qui ordonne et nous met à genoux» Refuser les différentes attaques : n’est-ce pas désobéir.

Oui à la désobéissance civique !

A noter : le Collectif VOUS EN AVEZ MARRE nous donne rendez vous samedi 17 février à 13h30 au Boulingrin à Chaumont. Les retraités y seront.

Le SDED est-il compétent ?

Extrait de l’intervention de Philippe Meunier lors de la réunion publique du Cavalier

Notre département est en retard en matière de tri des contenants. Tous les plastiques ne sont pas triés ; les sacs, les pots type yaourt, les barquettes de beurre… ne sont toujours pas collectés et valorisés par le SDED 52. Pourtant, les filières existent puisque ces collectes fonctionnent dans d’autres départements. Certains syndicats ont adhéré à la phase d’expérimentation. Pas le SDED 52.

Au lieu de cela, il préfère avoir un comportement méprisant et malhonnête envers notre syndicat dans la presse locale.  Nous accuser de ne plus vouloir trier le verre (ce que nous n’avons jamais fait ou dit) est très original au vu de notre lieu de rassemblement hebdomadaire : place André Potherat, celui qui est à l’origine du tri du verre à Chaumont (il serait sans doute intéressé par la controverse).

La population ne se laisse pas berner par de tels propos. Nous rencontrons de nombreux soutiens des Chaumontais lors de notre présence sur le marché ; Ils se disent écœurés par la situation et désabusés quant à leur action de tri.

Alors, le SDED52 est-il compétent ?

-il modifie un système efficace qui a fait ses preuves, le tri fonctionne moins bien, -

- le tonnage trié diminue, certains sacs ne sont plus ramassés ou envoyés à l’incinération quand ils contiennent des cartons (On le sait, c’est notre mot d’ordre !), le tonnage incinéré augmente,

- le système de chauffage chaumontais fonctionne mieux (plus)

Hasard ou logique ?

La désobéissance civique, c’est quoi ?

On désobéit à l’arbitraire, aux ordres injustes, aux ordres incompréhensibles. Aux ordres contraire à l’intérêt du plus grand nombre. DONC aux ordres du SDED sur le tri des cartons et cartonnettes. Si les sacs jaunes contenant des cartons ne sont pas ramassés, on peut soit les mettre dans des sacs noirs, soit les garder. Nous irons bientôt les offrir au SDED. Evidemment, nous n’avons jamais demandé de ne plus trier le verre. Cette insulte du SDED n’a d’ailleurs servi qu’à une seule chose, là e déconsidérer encore un peu plus, si cela est possible !